Logotype bloc blanc fond transparent

Le Kickboxing et le Muaythai : sont maintenant des Sports Olympiques !

Logotype bloc blanc fond transparent

Le Kickboxing et le Muaythai : sont maintenant des Sports Olympiques !

Le mardi 20 juillet 2021, grande nouvelle lors de la 138eme session, le Comité international Olympique (CIO) a accepté de reconnaitre pleinement le Muaythai et le Kickboxing. Ces deux disciplines pourraient donc éventuellement être au programme des Jeux Olympiques de Paris 2024.

La WAKO (Kickboxing) et l’IFMA (MuayThai) ont toutes les deux confirmées la nouvelle.

C’est une décision importante pour ces deux disciplines et tous les combattants qui y évoluent, ces sports vont enfin pouvoir bénéficier d’une visibilité très importante et devenir ainsi plus populaire à l’heure où le MMA se taille la part du lion.

Message de la WAKO

“Aujourd’hui 20 juillet, la session du CIO à Tokyo au Japon, a accepté le sport du kickboxing avec une pleine reconnaissance sous les auspices de l’organe directeur mondial, WAKO (Association mondiale des organisations de kickboxing) lors de la session du CIO dûment convoquée.
Ce ne fut pas sans peine. Depuis le 30 novembre 2018, WAKO est provisoirement reconnu et travaille depuis avec diligence, stratégie et cible. Il en est résulté que la commission exécutive du CIO a décidé le 10 juin de recommander WAKO pour obtenir la pleine reconnaissance.”

En plus de ces deux disciplines, le Sambo est également concerné.

Cette nouvelle extraordinaire intervient après un an et demi où l’on aura été sevré de combats, d’événements, de championnats, où le pieds-poings aura été terrassé, comme bien d’autres éléments de nos vies, par cette abominable pandémie.

Si elles sont présentes aux JO de Paris 2024, ces disciplines vont changer de dimension, c’est une certitude. Des milliards de spectateurs et téléspectateurs auront les yeux rivés sur cet événement planétaire.

Le Muay, le Kick ou le Sambo bénéficieront d’une mise en lumière, d’une importante couverture médiatique. Le combattant qui décrochera une médaille d’or (ou autre) se verra jouir soudain d’une immense notoriété, d’une reconnaissance prodigieuse dans son pays et au-delà de ses frontières.

Oui, MAIS… Il faut savoir que si le CIO a reconnu ces disciplines comme sports olympiques, c’est maintenant à l’organisateur (Paris 2024) de décider si toutes ou seulement une ou deux de celles-ci auront l’honneur de faire partie du programme proposé.

Pour Jordan, disputer les Jeux Olympiques en France en 2024 serait tout simplement une immense fierté.